Portrait de Nicolas Pascaud
Coach Agile
11 janv. 2024·15 min
AgilitéProduitManagement

Comment résister à l'envie de revenir au cahier des charges ?

BeTomorrow vous livre des informations clés pour résister à l'envie de revenir au cahier des charges technique lors de la gestion d'un projet.

Introduction : naviguer à la croisée des méthodes agiles et traditionnelles

Malgré l'adoption croissante des méthodes agiles, certaines entreprises préfèrent les méthodes traditionnelles comme le cycle en V, en raison de leur niveau de contrôle supposé plus élevé et de leur cahier des charges plus détaillé. Cependant, il est important de comprendre que ces méthodes peuvent être moins flexibles et moins adaptées aux besoins des utilisateurs finaux.

Bien que le changement soit un phénomène courant, il reste complexe, et c’est dans ce contexte que les méthodes agiles apportent des solutions concrètes permettant de plus facilement surmonter la résistance au changement et d’offrir des solutions adaptées aux besoins des utilisateurs finaux. C’est ce que nous allons détailler dans cet article.

Je suis convaincu que les méthodes agiles sont la meilleure façon de travailler avec nos partenaires. Chez BeTomorrow, nous avons constaté que la transparence, la flexibilité, la rapidité et l'implication continue de tous dans le processus sont essentielles pour développer des produits de qualité qui répondent aux besoins des utilisateurs.

Pour cette raison, nous mettons en place un processus agile qui permet une communication transparente et continue tout au long du projet. Notre équipe d'experts travaille en étroite collaboration avec nos partenaires pour livrer le produit final de la manière la plus efficace possible.

L'approche Agile nous permet de répondre rapidement aux changements et aux besoins de nos partenaires et de leurs utilisateurs, tout en évitant les retards et les dépassements de budget. Nous pensons que les pratiques agiles sont essentielles pour développer des produits de qualité qui répondent aux besoins, tout en maximisant la satisfaction.

💡 Nous sommes conscients que certains de nos partenaires peuvent être réticents face à l'adoption des méthodes agiles. Cela peut être influencé par la peur de perdre le contrôle, la difficulté à abandonner des habitudes, ou encore l'adaptation à de nouveaux processus de travail.

Pour surmonter cette réticence, nous expliquons en détail les avantages des méthodes agiles et comment elles peuvent contribuer à un projet réussi. Nous montrons également comment la flexibilité et l'implication continue du client dans le processus peuvent permettre de mieux répondre aux besoins des utilisateurs et d'ajuster le projet en cours de route.

Nous reconnaissons également que certains besoins spécifiques nécessitent des méthodes plus traditionnelles, et le cas échéant, nous adoptons notre approche en conséquence.

💡 Comprendre les avantages des méthodes agiles permet de surmonter une certaine résistance et d'offrir des solutions adaptées aux besoins des utilisateurs.

Les méthodes agiles ont connu une popularité croissante ces dernières années

Quels avantages offrent les méthodes agiles ?

Les pratiques agiles ont connu une popularité croissante ces dernières années, en particulier dans le domaine du développement de produits digitaux. Les avantages qu'elles offrent sont nombreux et peuvent faire la différence dans la réussite d'un projet.

La collaboration continue avec le client est l'un des principaux avantages des méthodes agiles. Contrairement aux méthodes traditionnelles, où le client est impliqué en début de projet et se voit remettre le produit final à la fin, les méthodes agiles impliquent le client à chaque étape du processus de développement. Cela permet de s'assurer que le produit final répond aux besoins réels des utilisateurs et évite les surprises désagréables lors de la livraison. Pour que les méthodes agiles fonctionnent, une implication et une collaboration continue du client est nécessaire tout au long du processus de développement. Si le client est peu disponible ou peu impliqué, cela peut ralentir le processus et entraîner des retards.

💡 Le but de cette collaboration est d’éviter l’effet tunnel.

Les membres de l'équipe ou les parties prenantes se concentrent tellement sur un objectif spécifique ou une étape de projet qu'ils en négligent les autres aspects importants ou les opportunités de changement. Cette focalisation excessive peut conduire à des erreurs de planification, des retards et des coûts supplémentaires. L'effet tunnel peut être évité en gardant une vue d'ensemble du projet et en considérant toutes les variables importantes.

💡 Pour que les méthodes agiles fonctionnent, une implication et une collaboration continue du client est nécessaire tout au long du processus de développement.

Les rouages de l'effet tunnel dans la gestion de projet. 
(source : methodo-projet.fr)
L'effet tunnel dans le management de projet (source : methodo-projet.fr)
Les répercussions de l'effet tunnel en gestion de projet peuvent revêtir de nombreuses formes !
Les différentes facettes de l'effet tunnel dans la gestion de projet (source : ITisbeautiful.fr)

La flexibilité est un autre avantage clé des méthodes agiles. En effet, ces méthodes permettent de s'adapter rapidement aux changements de demande ou de conditions de marché. Les équipes agiles travaillent en itération, de courtes périodes de temps dédiées à la réalisation d'objectifs spécifiques. À la fin de chaque itération, l'équipe peut réévaluer les priorités et ajuster le plan en conséquence. Cela permet de réduire le risque de dépassement de budget ou de retard de livraison. Toutefois, l'adaptation constante des plans peut être fatigante pour l'équipe et le client. Les changements de direction fréquents peuvent être difficiles à suivre, et la flexibilité peut parfois raisonner avec un manque de structure.

La livraison rapide est également un avantage important des méthodes agiles. En travaillant en itération, les équipes sont plus naturellement incitées à livrer des fonctionnalités en continu, plutôt que d'attendre la fin du projet pour livrer le produit final. Cela permet de recueillir rapidement les commentaires des utilisateurs et de les intégrer dans le processus de développement, ce qui permet de créer un produit final plus adapté aux besoins réels des utilisateurs.

En revanche, parce qu’elles sont centrées sur la collaboration en face à face, les méthodes agiles peuvent induire un manque de documentation engendrant une maintenance et une évolutivité plus difficiles.

Les disparités entre la méthode Agile et la méthode en cascade, également connue sous le nom de méthode "Waterfall".
Agile vs Waterfall : les différences notables

Enfin, les méthodes agiles encouragent une culture de collaboration et de responsabilisation au sein de l'équipe. Les membres de l'équipe sont encouragés à prendre des décisions ensemble, à travailler en étroite collaboration et à prendre la responsabilité de leurs actions. Cela conduit souvent à une plus grande satisfaction au travail et à une plus grande motivation pour atteindre les objectifs du projet.

Certaines entreprises peuvent préférer les méthodes plus traditionnelles, car elles offrent un niveau de contrôle plus élevé sur le processus de développement.

💡 Avec les méthodes agiles, le contrôle global (actions, décisions, stratégie, organisation, plan …) est partagé entre l'équipe de développement et le client.

Les avantages des méthodes agiles sont nombreux et peuvent être déterminants pour le succès d'un projet de développement de produits digitaux. La collaboration continue avec le client, la flexibilité, la livraison rapide et la culture de collaboration et de responsabilisation sont autant d'avantages qui peuvent permettre de créer des produits de qualité supérieure qui répondent aux besoins réels des utilisateurs.

Les défis des méthodes agiles

Les méthodes agiles présentent de nombreux avantages, mais elles ne sont pas sans défis. Les projets agiles nécessitent une communication claire et une collaboration constante entre les membres de l'équipe et le client, ce qui peut être difficile à maintenir tout au long du développement du produit.

Maîtriser la flexibilité dans les méthodes agiles

L'un des défis majeurs des méthodes agiles est la nécessité de travailler avec un “cahier des charges” flexible et évolutif. Bien que cela puisse offrir des avantages tels que la flexibilité et la capacité de répondre rapidement aux changements, cela peut également être difficile à gérer, car les changements peuvent être imprévisibles.

Avec les méthodes agiles, il est important de comprendre le changement de paradigme. L’objectif des méthodes agiles est de livrer un produit fonctionnel, apportant de la valeur au plus tôt aux utilisateurs. Dans les méthodes traditionnelles, une fois le contrat signé et le cahier des charges validé, l’objectif est de respecter le contrat. Ainsi, le périmètre (le cahier des charges) n’est plus négociable, il est fixe et contractuel. Alors dans ces conditions, les seules variables d’ajustement possibles sont le temps et le budget. Et s’ils deviennent, eux aussi, non négociables, il ne reste plus que la qualité à rogner.

Avec les méthodes agiles, parce que nous le savons tous (même si nous ne voulons pas toujours l’admettre), rares sont les projets qui respectent les délais et le budget, alors nous préférons inverser la pyramide. Le temps (nombre d’itérations) et le budget (combien nous sommes prêt à investir) sont fixés, et le périmètre est variable et se construit au fur et à mesure des retours utilisateurs.

Par exemple : Il y a 40 boutons sur une télécommande TV classique, combien en utilisons-nous vraiment ? Il y en a moins d’une dizaine sur une télécommande Google ou Apple TV ou Fire Stick, pour autant le service n’est-il pas rendu ?

Les divergences de fonctionnement existantes entre les modèles Agile et Waterfall.
Les méthodes Agile et en Cascade opèrent selon différents mécanismes

Surmonter les obstacles à la collaboration dans les projets agiles

Un autre défi est la gestion de la collaboration constante avec le sponsor du projet. Cela peut être difficile si le client n'est pas suffisamment impliqué ou s'il a des attentes irréalistes quant aux résultats finaux. La communication claire et continue avec le donneur d’ordre est essentielle pour éviter les malentendus et les erreurs de communication qui pourraient nuire au projet.

Enfin, l'équipe de développement peut également rencontrer des défis lors de la mise en œuvre de pratiques agiles. Les méthodes agiles impliquent souvent des cycles de développement courts et intenses, ce qui peut être difficile à maintenir sans une bonne organisation et une planification minutieuse. L'équipe doit être capable de travailler efficacement en équipe, de collaborer et de communiquer clairement pour s'assurer que le projet progresse de manière efficace et productive.

Certes, les méthodes agiles présentent des défis, mais avec une collaboration étroite entre l'équipe de développement et le client, ces défis peuvent être surmontés. Les membres de l'équipe doivent également être prêts à travailler ensemble et être ouverts aux changements pour réussir.

💡 Une communication claire et continue, une flexibilité du périmètre négociable et une organisation minutieuse sont essentielles pour réussir.

Les facteurs expliquant l'envie de revenir à des méthodes traditionnelles

La perception du manque de structure

Il peut arriver qu'un client ait des raisons de vouloir revenir à des méthodes plus traditionnelles, malgré les avantages des méthodes agiles. Certaines des raisons courantes incluent la préférence pour un cahier des charges détaillé, la crainte de ne pas pouvoir tout développer et la perception que les méthodes agiles manquent de structure.

L'une des raisons qui peut expliquer la préférence pour un cahier des charges détaillé est qu'il offre un niveau de prévisibilité plus élevé.

💡 Cependant, les méthodes agiles ne signifient pas l'absence d'un “cahier des charges”, mais plutôt une approche plus flexible pour y parvenir.

Les objectifs du projet sont définis en début de projet et les détails sont ajoutés au fur et à mesure que le projet avance. Finalement, la rédaction des user stories, correctement formalisées et détaillées, par exemple avec des critères d’acceptation, permettent de constituer itération après itération et retours clients, c'est-à-dire juste à temps, un équivalent de cahier des charges. Nous vivons dans un monde qui change vite, de plus en plus vite, comment prévoir ce que sera un produit dans 6 mois ? ChatGPT n’existait pas il y a encore quelques mois, l’aurions-nous prévu dans notre cahier des charges ? Cet excellent article l’explique très bien : “Pourquoi les prédictions sont souvent fausses (et quelles leçons en tirer)”.

Nous évoluons aujourd’hui dans un monde dit VUCA (Volatil, Uncertain, Complexe et Ambigu), qui rend complexe le développement de produit et nécessite donc une approche empirique.

Nous vivons dans un monde qui change vite, de plus en plus vite, comment prévoir ce que sera un produit dans 6 mois ?

Le mirage de l'exhaustivité

Une autre raison pour laquelle un client peut vouloir revenir à des méthodes traditionnelles est la crainte de ne pas pouvoir tout développer. Cela peut être dû à la perception que les méthodes agiles manquent de structure et que les objectifs ne sont pas clairs. Et pourtant, avec les méthodes agiles, la vision produit est clairement définie en début de projet et les priorités sont déterminées et revues en fonction des besoins et des résultats attendus, ce qui permet de déterminer des objectifs d’itérations intermédiaires adaptés. De plus, les méthodes agiles permettent une livraison rapide et régulière de petits lots, ce qui permet de s'assurer que le développement est en ligne avec les besoins du client.

Enfin, certains clients peuvent considérer que les méthodes agiles manquent de structure, alors qu'en réalité, elles requièrent une communication claire et une collaboration continue entre l'équipe de développement et le client. La structure est fournie par les itérations et les réunions régulières qui permettent de suivre l'avancement du projet et de prendre des décisions en temps réel pour adapter le développement en fonction des besoins.

Toutes les méthodes agiles ont des processus structurés, et contrairement à la légende, ce n’est pas “Yolo ! Chacun fait comme il souhaite sans contrainte”.

En fin de compte, il est important que l'équipe de développement et le client travaillent ensemble pour surmonter ces défis et s'adapter aux méthodes agiles. Cela peut se faire en expliquant les avantages des méthodes agiles et en travaillant ensemble pour définir les objectifs du projet, les priorités et la communication entre les parties. En outre, l'équipe de développement doit s'assurer que le client est impliqué dans le processus tout au long du projet, ce qui peut aider à surmonter les craintes et les préférences pour des méthodes plus traditionnelles.

Les méthodes traditionnelles de développement de produits sont utilisées depuis des décennies

Les méthodes traditionnelles de développement de produits sont utilisées depuis des décennies et continuent d'être utilisées par de nombreuses entreprises. L'un des principaux avantages des méthodes traditionnelles est le niveau de contrôle et de gestion du risque qu'elles offrent. Les méthodes traditionnelles, telles que le cycle en V, fournissent un plan détaillé pour le projet avec des jalons clairs et des étapes définies pour le développement. Cette approche permet théoriquement de gérer efficacement les coûts, les délais et les risques.

Un autre avantage des méthodes traditionnelles est l'importance d'un cahier des charges détaillé. Les spécifications détaillées du produit sont définies dès le début du projet, ce qui permet une meilleure compréhension des besoins du client et des utilisateurs finaux.

Inconvénients des méthodes traditionnelles de développement de produits

Cependant, les méthodes traditionnelles ont également leurs inconvénients. Elles peuvent être rigides et inflexibles, ce qui peut rendre difficile l'adaptation aux changements de l'environnement de développement et aux besoins des utilisateurs. Les projets sont souvent planifiés à l'avance avec un cahier des charges détaillé qui doit être suivi à la lettre. Cela signifie que les changements imprévus ou les ajouts de fonctionnalités peuvent être difficiles à intégrer sans perturber l'ensemble du processus de développement.

💡 Les changements imprévus ou les ajouts de fonctionnalités peuvent être difficiles à intégrer sans perturber l'ensemble du processus de développement.

Les méthodes traditionnelles peuvent également manquer de transparence et de communication continue avec le client et les membres de l'équipe, ce qui peut entraîner des retards dans le développement et une baisse de la qualité du produit final.

L'harmonie du projet repose sur l'importance de la cohérence et de la synchronisation.
Un défaut d'alignement peut avoir un impact significatif sur un projet !

Combler le fossé : intégrer les pratiques agiles pour un développement de produits optimal

Pour créer un processus de développement de produits plus efficace, il est possible de combiner les avantages des méthodes traditionnelles avec ceux des méthodes agiles. En intégrant des pratiques agiles telles que la collaboration continue avec le client et l'implication continue de l'utilisateur final, il est possible d'améliorer la qualité du produit final tout en maintenant le “contrôle” et la gestion du risque.

Il est important de noter que les avantages des méthodes agiles peuvent également offrir des solutions aux limites des méthodes traditionnelles. Les méthodes agiles offrent une plus grande flexibilité, une meilleure adaptation aux changements et une livraison au plus tôt d’un produit apportant de la valeur à l’utilisateur.

Quelques chiffres

Selon le rapport State of Agile de 2020, 95% des organisations ont adopté des méthodes agiles pour leur développement de produits.

Le même rapport indique également que les deux principales motivations pour adopter des méthodes agiles sont :

  • La nécessité de s'adapter rapidement aux changements du marché et des clients (69%)

  • L'augmentation de la collaboration entre les membres de l'équipe et avec le client (66%)

  • La réduction des risques et des coûts liés aux projets.

  • L'amélioration de la qualité des produits.

  • La recherche d'une plus grande transparence dans le processus de développement.

Une étude menée par VersionOne en 2018 a révélé que les méthodes agiles étaient plus susceptibles d'atteindre les objectifs de qualité des produits (49%) en comparaison des méthodes traditionnelles (39%).

Selon l'enquête "Chaos Report" publiée par le Standish Group en 2018, le taux de réussite moyen des projets Agile était de 52,7%, tandis que le taux de réussite des projets Waterfall était de 39,1%.  Dans cette même enquête, Standish Group révèle que le taux de réussite des projets Agile de taille moyenne (100 000 $ à 1 million $) était de 61,9%, tandis que le taux de réussite des projets Waterfall de même taille était de 47,4%. Pour les projets de grande taille (plus de 1 million $), le taux de réussite des projets Agile était de 44,3%, contre 28,8% pour les projets Waterfall.

Une autre étude menée par PMI en 2017 a révélé que le taux de réussite des projets Agile était de 62%, tandis que le taux de réussite des projets Waterfall était de 51%.

Conclusion

La mise en œuvre de méthodes de développement de produits digitaux est un choix important pour les entreprises. Dans cet article, nous avons examiné les différences entre les méthodes traditionnelles et les méthodes agiles, en mettant en évidence les avantages et les défis associés à chaque approche.

Les méthodes traditionnelles ont l'avantage de fournir un contrôle et une gestion du risque, ainsi qu'un cahier des charges détaillé. Cependant, ces méthodes peuvent manquer de flexibilité et être difficiles à adapter aux changements, ce qui peut ralentir le processus de développement.

Les méthodes agiles, en revanche, permettent une collaboration continue avec le client, une flexibilité accrue et une livraison rapide des produits. Cependant, cela peut également entraîner des défis tels que la nécessité d'une communication claire et d'une collaboration constante avec le client et les membres de l'équipe.

Il est important de comprendre que ces approches ne sont pas mutuellement exclusives. Les avantages des méthodes traditionnelles peuvent être combinés avec les avantages des méthodes agiles pour créer un processus de développement plus efficace.

En fin de compte, la décision de choisir une méthode de développement de produits digitaux doit être basée sur les besoins et les priorités spécifiques de l'entreprise. Cependant, il est important que l'équipe de développement et le client travaillent ensemble pour trouver un processus qui convient le mieux à leurs besoins.

Nous encourageons les entreprises à explorer les avantages des méthodes agiles pour leur développement de produits digitaux, et à travailler avec nos équipes de développement pour trouver le processus qui convient le mieux à leur projet. Cela résultera en une plus grande efficacité, une meilleure collaboration et une satisfaction accrue.

Merci d’avoir pris le temps de lire.